In Memoriam: Hélène Kaplan

Announcement (in French)

Hélène Kaplan nous a quittés le 9 septembre dernier.

Elle dirigea le service slave de la BDIC de 1980 à 1994, lui apportant un exceptionnel rayonnement auprès des chercheurs en France et à l’étranger.
Fille de l’historien Venedikt Miatokine, qui fut expulsé par Lénine en 1922 et enseigna à Prague et Sofia, Hélène Kaplan était polyglotte. Sa connaissance de l’histoire russe l’orienta vers la BDIC. C’est à partir de 1955 qu’elle commença à y travailler, de façon régulière à compter de 1965, s’intéressant notamment à la presse soviétique dans toutes ses dimensions. La richesse des collections de presse informelle doit beaucoup à ses réseaux en Russie. Des historiens, comme Marc Ferro et Moshe Lewin, se sont appuyés sur sa grande érudition et sur ses réseaux pour mener à bien leurs travaux.

Ses amis, de la BDIC et d’ailleurs, se souviendront de ses qualités intellectuelles et de sa générosité.
Un prochain numéro de Matériaux rendra hommage tant à l’historienne qu’à la militante des droits de l’homme qu’elle fut également.

(Text from http://www.bdic.fr/images/actus/BDIC_Journal_43_Web.pdf)

Posted: 
18/09/2017