CfP: Existences précaires - études de cas. XIXe XXè, XXIè siècles

Call for papers, deadline 15 January 2018 (in French)

 

«Existences précaires - études de cas : XIXe XXè, XXIè siècles»

Colloque organisé par le Centre Interuniversitaire d’Études Hongroises et Finlandaises (CIEH-CIEFi) de la Sorbonne Nouvelle - Paris 3, en collaboration avec la Fédération de recherche Études pluridisciplinaires sur l’Europe intermédiaire (EPEI), le Centre d’Études et de Recherches Comparatistes (CERC), le groupe de travail CODHIL du Département d’Études Françaises de l’Université Eötvös Loránd de Budapest (ELTE), l’Institut Hongrois de Paris

Paris, les 26 et 27 avril 2018

La notion de précarité apparait de plus en plus fréquemment dans notre vocabulaire de tous les jours et dans toutes sortes de discours (politiques, culturels, sociaux, etc.). Cette fréquence – pour ne pas dire « mode » - du mot devenu par le fait même polysémique, révèle incontestablement un problème fondamental et universel - existentiel, social, politique, culturel, humain – auquel se heurtent nos sociétés d’aujourd’hui. Il devient alors impératif d’examiner d’une part les usages du concept de précarité dans un contexte proprement scientifique, celui notamment des diverses disciplines en SHS, d’autre part la diversité des réalités auxquelles il veut renvoyer. Au grand nombre de réflexions et de discussions déjà entamées autour de la précarité nous voudrions ajouter de nouvelles approches, interdisciplinaires, avec l’organisation d’un cycle de trois colloques consécutifs prévus pour les années 2018-2020, qui offrira une plateforme au dialogue entre disciplines des SHS ainsi qu’avec les travaux de terrain :

1. 2018 : Existences précaires - études de cas : XIXe XXè, XXIè siècles

2. 2019 : Lieux de précarité - géographies de la précarité

3. 2020 : Précarités au fil du temps - trajectoires brisées, trajectoires maîtrisées

***

Le premier colloque, « Existences précaires - études de cas : XIXe, XXè, XXIè siècles » se tiendra les 26 et 27 avril 2018 à l’Institut Hongrois de Paris. Son objectif sera de donner à travers son traitement par la littérature, la philosophie, l’histoire, l’économie, etc., une sorte d’état des différents usages du concept de précarité dans l’espace de ces trois siècles lourds de changements de toutes sortes. A titre indicatif : les propositions de participation pourront suivre diverses pistes de réflexions, telles :

· La précarité comme concept descriptif en critique littéraire, histoire, philosophie, sociologie, linguistique ;

· Quel référent de la précarité ? Études de cas chez chercheurs et praticiens de terrain (sans logis, chômeur, pauvre, migrant, réfugié) ;

· La précarité comme thème dans la littérature et dans les arts.

Nous invitons nos collègues et leurs doctorants à nous annoncer leur participation par un exposé de 20 minutes, ou par une présentation dans une table ronde, en nous indiquant le sujet qu’ils aimeraient traiter, son titre avec un résumé d’une demi-page, avant le 15 décembre 2017, aux adresses ci-dessous. Les propositions seront examinées par le comité scientifique du colloque qui communiquera son avis aux auteurs avant le 15 janvier 2018. A l’issue du colloque les articles nourris des communications et des échanges qu’elles auront suscités, retenus par le comité de lecture, seront publiés dans les Cahiers de la Nouvelle Europe, revue du CIEH&CIEFi éditée chez l‘Harmattan1.

Judit.Maar@univ-paris3.fr Krisztina.Horvath@btk.elte.hu

 

Attached document(s): 
Posted: 
03/11/2017