CfP: Préservation de la mémoire du Web en temps de crise

Call for papers, deadline 26 April 2021 (in French)

Ce numéro de la revue COSSI (Communication, organisation, société du savoir et information) est placé sous le thème de la préservation de la mémoire du Web en temps de crise. Pour s’assurer que certaines ressources Web restent disponibles sur cet épisode bien exceptionnel de l’histoire, les intervenants sont invités à s’interroger sur les modalités de constitution, de préservation et d’accessibilité d’un corpus d’archives Web pour documenter l’actuelle crise sanitaire. Des retours d’expérience, des témoignages, des bilans de projets sont également souhaités.

Indubitablement, la crise sanitaire liée à la pandémie de Coronavirus (COVID-19) a profondément marqué l’année 2020. Le 3 avril 2020, l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) publiait une déclaration appelant à « transformer la menace du COVID-19 en une occasion de soutenir davantage le patrimoine documentaire » (UNESCO, 2020) et réclamait l’existence d'un dossier complet sur la pandémie afin d’en prévenir une autre et de mieux gérer son impact sur la société. États membres, institutions de mémoire et citoyens ont été également invités à collaborer pour assurer non seulement la constitution, la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire, mais également l’exploitation de son potentiel scientifique, éducatif et curatif notamment durant les périodes de confinement. Le Conseil international des archives (ICA) a aussi lancé « un appel aux États, aux entreprises et aux institutions de recherche du monde entier pour leur rappeler la nécessité de bien documenter leurs décisions et leurs actions » (ICA, [2020]) pendant et après la crise sanitaire. Dans sa déclaration, l’ICA a revendiqué une intervention d’urgence pour conserver les données générées par des technologies éphémères qui ont dû se mettre en place.

Les institutions de mémoire (services d’archives, bibliothèques, musées) se sont organisées pour assurer la continuité de leurs services, la mise en place de nouvelles modalités d'accès aux ressources numériques et l'accompagnement à distance de leurs usagers. Des boîtes à outils et différentes ressources ont été offertes pour soutenir l’action de ces institutions durant la pandémie[1]. Des projets de mémoire numérique collective ont été vite entrepris partout dans le monde et ont réuni différents acteurs partageant la conviction commune de la nécessaire documentation d’une telle crise et la volonté de constituer des corpus pour l’histoire de demain (Dixon, 2020; Labo Société numérique, 2020). Ainsi, des institutions nationales d’archives et de bibliothèques, des universités, des centres de recherche, des médias, des associations et regroupements dans divers domaines (histoire, sciences humaines, santé, monde social, etc.) ont rapidement mis en place des outils numériques pour recueillir divers témoignages et faits liés à la crise sanitaire, les traiter et les rendre accessibles.

Dans ce même esprit, le portail européen des archives a pris part aux initiatives de différents services d’archives en Europe en proposant le moissonnage des différents témoignages liés à la crise du Coronavirus. Il a assuré la collecte des différentes publications sur les réseaux sociaux en encourageant leur diffusion sous les hashtags #memoiredeconfinement or #pandemicsmemoir and tag @archivesportal ou en les partageant via le courrier électronique (Archives Portal Europe, 2020).

Dans cette même foulée, le service Archive-It d'Internet Archive, en collaboration avec le Consortium international de préservation de l’Internet (IIPC – Internet International Preservation Consortium) et le Content Development Group (CDG), a procédé à l’archivage des ressources publiées sur le Web relatives à la pandémie en cours pour documenter les origines du virus, sa propagation, les efforts pour lutter contre la maladie, les périodes de confinement et les divers aspects scientifiques, sociaux, économiques et politiques liés à la crise sanitaire (Archive.org, 2020; IIPC, 2020a, 2020b). Une collection regroupant, en date du 5 janvier 2021, 11 187 ressources Web disponibles dans une dizaine de langues est accessible sur le site d’Internet Archives[2].

L’approche collaborative et l’implication active des individus et des organismes touchés par cette pandémie ont été privilégiées. Les collectes réalisées sont de nature volontaire, instantanée et bien structurée sans a priori sur la forme ou sur le fond (Dixon, 2020; Jost, 2020; Spinney, 2020). Elles portent sur des témoignages immédiats (par exemple : Journal of the Plague Year[3] Coronarchive[4], COVID-19 Files[5], Chronicling COVID-19[6], Covid-19 Museum[7], #HerCOVID19Stories[8], Covid-19 oral History Project[9], Archives de quarantaine[10], Mémoire de confinement[11]). Répondant à l’appel de spécialistes de l’information, historiens et chercheurs de divers horizons, les participants ont déposé volontairement via des formulaires en ligne toute sorte d’objets numériques qui racontent leur vécu durant le confinement et qui rapportent les impacts de cette pandémie sur leur vie. Des matériaux inédits ont été ainsi recueillis (textes, PDF, posts sur Facebook et autres réseaux sociaux, captures d’écran ou d’image sur les réseaux sociaux, extraits de courriers électroniques, photos, vidéos, enregistrements et entrevues audio, poèmes, récits, chroniques, journaux intimes, peintures, dessins, etc.), traces d’une première pandémie à l’ère du numérique (Rozenholc, 2020).

Les principaux projets d’archivage entrepris pour documenter les différentes facettes de la crise sanitaire ont permis de :

- collecter toutes les informations pertinentes publiées sur la pandémie afin de reconstituer la chronologie entière des actualités en ligne sur la propagation et l’impact du Coronavirus,

- recueillir des documents porteurs des émotions et des réflexions des individus touchés par cette crise (ex. télétravailleurs, chefs d’entreprise, collégiens, réfugiés, femmes victimes de violence, enfants) pendant cette période hors du commun, et les rendre accessibles pour la recherche et l’histoire,

- capturer des sites Web organisationnels, pages Facebook et autres médias sociaux, cartes de géolocalisation, billets de blogues, etc. traitant la thématique du COVID-19.

Les traces de cette pandémie et les collections constituées sont d’ores et déjà accessibles en ligne. Le matériel collecté complète et enrichit des collections existantes (par exemple : la collection de la bibliothèque nationale de médecine aux États-Unis[12]) (Moffatt, 2020). Il sert également pour des travaux de recherche (Rieger, 2020).

À l’instar des collectes ciblées pour des événements ponctuels (ex. : élections, jeux olympiques) ou fort imprévus (ex. : les événements du 11 septembre 2001, le tsunami et la catastrophe nucléaire de mars 2011 au Japon, l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2019), la collecte participative de témoignages liés à la pandémie du COVID-19 a permis d’expérimenter de nouvelles façons de constituer des archives et d’inclure des sources plus diverses que des archives institutionnelles de nature conventionnelle. Les archives Web forment un nouveau corpus qu’exploitent chercheurs et historiens ces dernières décennies (Spinney, 2020).

Ce numéro de la revue COSSI est placé sous le thème de la préservation de la mémoire du Web en temps de crise. Pour s’assurer que certaines ressources Web restent disponibles sur cet épisode bien exceptionnel de l’histoire, les intervenants sont invités à s’interroger sur les modalités de constitution, de préservation et d’accessibilité d’un corpus d’archives Web pour documenter l’actuelle crise sanitaire. Des retours d’expérience, des témoignages, des bilans de projets sont également souhaités.

Axes thématiques

Les thèmes suivants pourront être explorés :

  • Les nouvelles formes documentaires dans les environnements numériques réseautés, leurs valeurs, leurs caractéristiques.
  • Les corpus Web à constituer et les contenus à prioriser.
  • Les formes de collaboration qui devraient se dessiner à l’échelle nationale, régionale ou internationale.
  • Les méthodes de collecte, d’évaluation, de traitement et de conservation des archives Web.
  • L’exploitation des collections et des fonds d’archives Web : méthodes, techniques, technologies.

Coordinateurs du numéro

  • Aïda Chebbi Enseignante Institut supérieur de documentation de Tunis Université de La Manouba aida.chebbi@isd.uma.tn
  • Édouard Vasseur Professeur d’histoire des institutions, d’archivistique et de diplomatique contemporaines École nationale des chartes edouard.vasseur@chartes.psl.eu
  • Sabine Mas Professeure titulaire École de bibliothéconomie et des sciences de l’information Université de Montréal sabine.mas@umontreal.ca
  • Dominique Maurel Professeure agrégée École de bibliothéconomie et des sciences de l’information Université de Montréa ldominique.maurel@umontreal.ca

Directives 

Les propositions anonymisées et rédigées en français prendront la forme d’un résumé (environ 5000 caractères espaces compris) présentant le contexte, la problématique, la méthodologie employée, les principaux résultats, la conclusion/apport de la recherche. Le résumé doit être complété par une bibliographie qui récapitulera les principales références mobilisées dans le texte pour soutenir l’argumentaire.

Les résumés seront à déposer sur Numerev. Vous devez vous connecter/inscrire sur la plateforme avant de pouvoir accéder à l’espace de dépôt.

Merci de respecter les normes de rédaction de la revue.

Calendrier du numéro

  • 26 avril 2021 : soumission des résumés

  • 28 mai 2021 : retour aux auteurs
  • 13 août 2021 : envoi des articles complets
  • 15 octobre 2021 : retour des évaluateurs
  • 26 novembre 2021 : correction par les auteurs
  • Janvier 2022 : publication

Bibliographie

Archive.org (2020, 13 février). Archiving information on the novel Coronavirus (Covid-19). Internet Archive Blogs. Repéré à  https://blog.archive.org/2020/02/13/archiving-information-on-the-novel-c...

Archives Portal Europe (2020, 20 avril). Memories of the pandemic. Archives Portal Europe Blog. Repéré à https://archivesportaleurope.blog/2020/04/20/national-archives-malta-col...

Dixon, Jennifer A. (2020, 28 avril). Documenting the pandemic: libraries launch COVID-19 archival projects. Library Journal. Repéré à https://www.libraryjournal.com/?detailStory=Documenting-Pandemic-Librari...

ICA (Conseil international des archives) ([2020]). COVID-19 – Bien documenter : un devoir plus que jamais essentiel en période de crise. Repéré à

https://www.ica.org/sites/default/files/covid_bien_documenter_est_essent...

IIPC (International Internet Preservation Consortium) (2020a). Novel Coronavirus (COVID-19). Repéré à https://archive-it.org/collections/13529

IIPC (International Internet Preservation Consortium) (2020b, 13 février). Novel Coronavirus outbreak: help us collect websites. Billet publié par IIPC Programme and Communications Officer. Netpreserve blog. Repéré à https://netpreserveblog.wordpress.com/2020/02/13/cdg-collection-novel-co...

Jost, Clémence (2020, 23 mars). Mémoires de confinement : ces projets qui archivent notre quotidien face au Coronavirus (Covid-19). Archimag. Repéré à https://www.archimag.com/archives-patrimoine/2020/03/23/memoires-confine...

Labo Société Numérique (2020, 8 juin). Comment les musées, services des archives et la BnF « archivent » et « documentent » la crise sanitaire. Repéré à https://labo.societenumerique.gouv.fr/2020/06/08/comment-les-musees-serv...

Moffatt, Christie (2020, 26 mars). Archiving web content on the coronavirus disease (COVID-19). Circulating Now – US National Library of Medicine. Repéré à https://circulatingnow.nlm.nih.gov/2020/03/26/archiving-web-content-on-t...

Rieger, Oya Y. (2020, 6 avril). Documenting the COVID-19 Pandemic: archiving the present for future research (blog post). Ithaka S+R. Repéré à https://sr.ithaka.org/blog/documenting-the-covid-19-pandemic/

Rozenholc, Yves (2020, 16 décembre). Covid-19 Museum: [CaMPA] [C]ollaborative archive for [M]emory, [P]edagogy and [A]nalysis of Covid-19 pandemic. Just One Giant Lab (JOGL). Repéré à https://app.jogl.io/project/175

Spinney, Laura (2020). What are COVID archivists keeping for tomorrow’s historians? Nature, 588 : 578-580. doi: https://doi.org/10.1038/d41586-020-03554-0

UNESCO (2020, 3 avril). Transformer la menace du COVID-19 en une occasion de soutenir davantage le patrimoine documentaire. Repéré à https://en.unesco.org/sites/default/files/dhe-covid-19-unesco_statement_...

 [1] Par exemple :

UNESCO ([2020]). Ressources pour les professionnels du patrimoine documentaire. Repéré à https://fr.unesco.org/covid19/communicationinformationresponse/documenta...

SAA (Society of American Archivists) (2020, 15 mai). Society of American Archivist resources for response to COVID-19 health crisis. Repéré à https://www2.archivists.org/resources-for-response-to-covid-19-health-cr...

Association des archivistes français ([2020]). COVID-19. Nos ressources pour archivistes confinés. Repéré à https://www.archivistes.org/-COVID-19-Nos-ressources-pour-archivistes-co...

IFLA (2020, 7 juillet). Le COVID-19 et les bibliothèques dans le monde. Repéré à https://www.ifla.org/FR/node/92979

France ([s.d.]). BIBLIO-COVID. Un site pour accompagner élu·e·s et professionnel·le·s des bibliothèques pendant la crise sanitaire. Repéré à http://www.biblio-covid.fr/

[2] Internet Archive (2020, février- ). Novel Coronavirus (COVID-19). Collection no 13529, collectée par IIPC (International Internet Preservation Consortium). Repéré à  https://archive-it.org/collections/13529

[3] Arizona State University. School of Historical, Philosophical and Religious Studies ([2020]). Journal of the Plague Year: a curatorial collaborative initiated by Arizona State University (ASU). Repéré à https://covid-19archive.org/s/archive/page/Share

[4] Universität Hamburg ([2020]). Coronarchiv. Repéré à https://coronarchiv.geschichte.uni-hamburg.de/projector/s/coronarchive/p...

[5] Austin Public Library. Austin History Center ([2020]). COVID-19 Files: Austin responds to a Pandemic. Repéré à https://library.austintexas.gov/the-covid-19-files

[6] The University of Tennessee. Knoxville, Libraries ([2020]). Chronicling COVID-19: the UT Student & Campus Response to the Coronavirus. Calling on all volunteers. Repéré à https://www.lib.utk.edu/special/chronicling-covid-19/

[7] Rozenholc, Yves (2020, 16 décembre). Covid-19 Museum: [CaMPA] [C]ollaborative archive for [M]emory, [P]edagogy and [A]nalysis of Covid-19 pandemic. Just One Giant Lab (JOGL). Repéré à https://app.jogl.io/project/175

[8] Lensational (2020). #HerCOVID19Stories. Repéré à https://www.lensational.org/category/hercovid19stories/

[9] Kelly, Jason M. ([2020]). The COVID-19 Oral History Project. IUPUI Arts & Humanities Institute. Repéré à https://sites.google.com/iu.edu/covid-19oralhistoryproject/about

[10] AAFB (Association des archivistes francophones de Belgique) et VVBAD (Vlaamse Vereniging voor Bibliotheek, Archief & Documentatie) ([2020]). Archives de quarantaine – Dossier Covid-19. Repéré à https://archivesquarantainearchief.be/fr/

[11] Vesoul and Co (2020, 17 avril). #memoiredeconfinement. Repéré à https://twitter.com/hashtag/memoiredeconfinement?src=hashtag_click (plusieurs autres services d’archives en France ont pris la même initiative intitulée #memoiredeconfinement).

[12] US National Library of Medicine (2014-). Global health events web archive. Repéré à https://archive-it.org/collections/4887?fc=websiteGroup%3ACoronavirus+di...

Posted: 
21/03/2021