La santé des travailleurs étayée par deux siècles de médecine professionnelle (1800-2000)

Exhibition, 16 July - 31 August 2018, Paris, France (in French)

EXPOSITION D'HISTOIRE
 La médecine du travail du XIXe au XXIe siècles : Plus de deux siècles d'histoire contemporaine à la croisée de quelques chemins...
par Isabelle Cavé
Docteur en sciences humaines (santé)
Représentante des usagers au Groupe hospitalier gériatrique Broca (Broca, La Rochefoucault, La Collégiale).

Hôpital AP-HP de Paris La Collégiale : Du 16 juillet au 31 août 2018.
Durée de la visite : 1 heure.
ENTRÉE LIBRE
Sur horaires d'ouverture de l'hôpital au public : De 9H30 à 20h00.
Adresse postale : 33 rue du Fer à Moulin 75005 Paris.
(Métro : ligne 7, station Gobelins ou station Censier-Daubenton. Bus 91 : arrêt St-Marcel).

La santé des travailleurs étayée par deux siècles de médecine professionnelle (1800-2000)
par Isabelle Cavé, docteur en histoire contemporaine de la santé, diplômée de l'EHESS de Paris.

Même si dès le XIIIe siècle il est évoqué les notions d' « hygiène professionnelle » et de « maladie des métiers », il faudra cependant attendre le XIXe siècle, pour affirmer que ces notions commencent à s'ancrer dans les pratiques langagières médico-sociales d'une législation sanitaire concrète émergente de IIIe République, avec pour la première fois en France la création d'une inspection du travail, en 1874, avec la création également de l'Association des industriels de France contre les accidents du travail, en 1893, au même titre qu'une loi votée sur l'hygiène et la sécurité des ouvriers la même année. Néanmoins les accidents professionnels contrairement aux pays voisins seront recensés de manière tardive en même temps qu'il a été voté la loi fondamentale relative aux accidents du travail en 1898. Le XXe siècle annoncé il sera créé une commission permanente internationale de médecine du travail, à Milan, en 1906. Ensuite, il faudra attendre les années 1920 pour que la législation française reconnaisse cette fois, les maladies à caractère professionnel. Nous reviendrons à cette occasion sur l'œuvre du Dr René Barthe (1893-1957) qui organisa l'un des premiers services de médecine du travail au cours des années 1920- 1930. En 1937, il est créé un corps de médecins-conseils de l'inspection du travail. Au cours de la période contemporaine, le pays veillera à la création d'institutions permanentes au regard du sujet qu'elles concernent la prévention des risques, la médecine, l'hygiène et la sécurité des travailleurs pour adopter le 11 octobre 1946 une loi qui fondera définitivement la médecine professionnelle en attendant de pouvoir bénéficier de la création des comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail pour les entreprises de plus de 50 salariés (loi votée pour celle-ci le 23 décembre 1982). Enfin le XXIe siècle réforme les notions de vocabulaire sur les réalités par voie de décret bannissant les termes de « médecine du travail » par la « santé au travail » avec la mise en place d'une commission médico-technique qui a pour rôle de formuler des propositions relatives aux priorités et aux actions pluridisciplinaires. Le 20 juillet 2011 signe une nouvelle réforme de la médecine du travail intégrant dorénavant les infirmiers de santé dans les entreprises. Ce marquage rétrospectif de l'Histoire sera possible grâce à un inventaire fouillé de revues professionnelles ou de recueils législatifs, des traités et des annales d'hygiène industrielle ainsi que des journaux de médecine ou des revues des institutions de prévoyance et d'économie sociale (...) pièces d'archives authentiques d'époque consultables sur le catalogue numérique de la Bibliothèque nationale de France.

Posted: 
17/07/2018